A MA ZONE commerciale : L’E-commerce un enjeu spatial (et politique)

28, septembre, 2018|

crédit photo : Atelier Presse SCEFEE

L’ouragan E-commerce a éclaté le modèle commercial « traditionnel » obligeant les acteurs économiques historiques à se réinventer en profondeur. Les Drive, les cyberventes ont fait illusion un temps mais ces palliatifs ne suffisent plus. L’acte d’achat motivé par la logique dite « ATAWAD » (Any time, Anywhere, Any advice) conforte à chaque nouveau « clic » du consommateur la place de l’E-commerce et oblige en conséquence la zone commerciale locale, la rue commerçante du centre-ville à constamment innover. L’imbrication d’échelles territoriales historique c’est nettement simplifié par le biais du «clic », plaçant le commerçant indépendant et spécialisé aux côtés du géant Amazone.

L’onde de choc a atteint le domaine de l’aménagement commercial faisant vaciller le Document d’Aménagement Artisanal et Commercial (DAAC) et autres documents de programmation. Ces derniers planifient avec la conviction qu’impose la règle d’urbanisme une offre commerciale locale pour une durée de quinze ans alors même que les acteurs économiques s’interrogent encore sur la stratégie à adopter.

L’E-commerce rebat ainsi les cartes de l’organisation spatiale de l’offre commerciale.

Pour autant, il ne faut pas verser « Numérique Versus Physique » au pot commun des idées préconçues : Centre Vs Périphérie, Proximité Vs Grande distribution, etc.

Les acteurs de l’aménagement du territoire (élus, techniciens, opérateurs, consultants, etc.) doivent donc planifier, accompagner cette révolution économique grâce à une réflexion territoriale décloisonnée (privé/public) et concertée. Les sujets de réflexion sont denses :

– penser une nouvelle offre commerciale territorialisée « hybride » (numérique/physique) qui donne davantage de place à une consommation locale,

– anticiper les impacts fonciers de la logistique urbaine : la localisation et l’organisation des espaces de stockage et de distribution permettant d’optimiser les flux commerciaux (de la plateforme logistique nationale jusqu’à la porte d’entrée du consommateur)

– replacer l’acte d’achat au sein d’un espace commercial multifonctionnel (loisir, logement, etc.) et qualitatif (déambulation, etc.)  et donc tracer les contours de nouvelles centralités urbaines,

– garantir et encadrer la mutabilité des zones commerciales actuelles (afin progressivement de faire disparaître la notion de zone commerciale ?),

Le tout en réduisant les impacts environnementaux.

Ces enjeux devront trouver une déclinaison réglementaire pragmatique qui reste à définir au sein des Plans Locaux d’Urbanisme intercommunaux et Schéma de Cohérence Territoriale.

Ainsi, il s’agit d’appréhender au mieux les pratiques et besoins des “consom’acteurs” afin de penser une offre commerciale locale en capacité de structurer un éco-système pérenne (circuits courts, vente directe, cantine scolaire bio, etc.) apte à évoluer dans la sphère commerciale mondiale.

Florence GUITER

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

DERNIÈRE MINUTE :

SCoT, PLUi, PCAET, RLPi, étude habitat … Citadia étoffe ses missions en remportant plusieurs appels d’offres aux côtés de ses filiales :

    • Elaboration du Schéma de Cohérente Territoriale du Bassin d’Arcachon-Val de l’Eyre (33) regroupant 17 communes ;
    • Elaboration de Plan Local d’Urbanisme intercommunal pour la Communauté d’agglomération de Quimperlé (29) regroupant 16 communes
    • Révision du Règlement Local de Publicité de Guérande
    • Evaluation environnementale et Plan Climat-Air-Energie-Territoire de la ville de Noirmoutier
    • Elaboration du Plan Local d’Urbanisme intercommunal pour la Communauté de Communes Villedieu Intercom, dans la Manche, regroupant 27 communes
    • Elaboration du Plan Local d’Urbanisme intercommunal et études complémentaires pour la Communauté de communes Bassin de Joinville en Champagne, 59 communes
    • Elaboration du Plan Local d’Urbanisme intercommunal et évaluation environnementale du territoire de Coutances, Mer et Bocage dans le département de la Manche (50) – 64 communes
    • Elaboration du Plan Local d’Urbanisme intercommunal Habitat et Déplacements sur le territoire de la Communauté d’agglomération Saint-Dizier, Der & Blaise, regroupant 60 communes
    • Elaboration du Plan Local d’Urbanisme Intercommunal et réalisation d’un inventaire des zones humides pour la Communauté de communes du Pays du Saintois (54) rassemblant 55 communes
    • Mission d’assistance, d’études et d’expertises pour l’élaboration du Règlement Local de Publicité de Grenoble-Alpes Métropole, regroupant 49 communes et 14 488 habitants
    • Elaboration du Règlement Local de Publicité Intercommunal pour le l’Etablissement public territorial Grand-Orly Seine Bièvre, 24 communes
    • Elaboration du Règlement Local de Publicité Intercommunal pour l’Etablissement public Paris Ouest La Défense, regroupant 11 communes
    • Etude sur la vacance dans le département du Vaucluse pour le Direction Départementale des Territoires 84
    • Mission d’étude préalable portant sur les marchés de l’habitat à l’échelle de la Communauté de Commune Sud Avesnois et de la ville de Fourmies
    • Etude sur l’environnement, les risques et la transition énergétique dans le cadre de l’élaboration du Plan Local d’Urbanisme Métropolitain pour Orléans Métropole rassemblant près de 115 000 habitants
    • Evaluation environnementale et élaboration du Schéma de Cohérence Territorial pour le Syndicat Mixte Bresse Val de Saône dans l’Ain (01), regroupant 4 communautés de communes et 40 communes.
    • Evaluation environnementale du Plan Local d’Urbanisme Intercommunal d’Angers Loire Métropole, rassemblant près de 293 701 habitants
    • Elaboration du Règlement Local de Publicité intercommunal de Vichy Communauté, regroupant 39 communes
    • Elaboration du Règlement Local de Publicité intercommunal du territoire de la métropole du Grand Nancy, regroupant 20 communes
    • Elaboration du Schéma de Cohérence Territoriale et du Plan Climat-Air Energie pour le Pôle d’ Equilibre Territorial Rural de la Baie du Mont Saint-Michel
    • Elaboration du Plan Local d’Urbanisme Intercommunal pour la Communauté d’agglomération de Saint-Brieuc, regroupant 32 communes
    • Elaboration de deux Plan Locaux d’Urbanisme Intra-communautaires (5 communes secteur Nord et 51 communes secteur Est) pour la Communauté d’Agglomération Le Cotentin

 


Toulon en situations

Powered by Citadia
Plaquette CITADIA2014